Cloud privé ou cloud public ?

Pour quel type de cloud opter ?

Si vous prévoyez la migration de votre système d’information vers le Cloud, la première question qui se pose est de savoir pour type de Cloud opter, entre Cloud public, Cloud privé, ou Cloud hybride. Découvrez les caractéristiques, avantages et inconvénients de chaque modèle.

Le Cloud public : pour l’économie

Le Cloud public est le plus répandu. Les investissements sont réalisés par un fournisseur qui les gère et les met à disposition d’un grand nombre d’utilisateurs, particuliers ou professionnels. Toutes les ressources matérielles sont donc partagées, de même que l’espace disque, la puissance, la bande passante, et chacun paie uniquement pour les services qu’il a consommées. C’est le modèle qui convient pour ceux qui ont des besoins limités, notamment les individus ou les petites structures.

Le Cloud privé : pour le contrôle

À l’inverse, le Cloud privé est dédié à une seule entité et peut être déployé en son sein ou en externe. L’entreprise achète le matériel, les déploie et les gère en toute autonomie. Elle seule peut la modifier en cas de pic d’activité pour assurer l’ajustement des ressources afin de maintenir les performances du système.

C’est la solution idéale aux besoins des grosses entreprises qui ont de nombreux utilisateurs, plusieurs sites au contenu volumineux ou une boutique marchande. En cas d’exigences de sécurité élevées aussi, le Cloud privé permet un paramétrage sur-mesure, ce que ne permet pas le Cloud public. De plus, si des matériels spécifiques sont utilisés, les problèmes de compatibilité entre l’interface Cloud et la structure en place sont minimisés ou supprimés, aussi bien au moment du basculement que de l’ajout éventuel de matériel s’il y a une hausse de la capacité requise.

Le Cloud hybride : pour la flexibilité

Il existe une troisième possibilité : le Cloud hybride. Cette structure mixte est une solution sur-mesure pour profiter des atouts des deux autres. Une plateforme unique permet à l’entreprise d’accéder à l’un ou l’autre des environnements en fonction de ses besoins. La plupart du temps, les entités qui optent pour le Cloud hybride se servent de leur Cloud privé au quotidien et recourent ponctuellement au Cloud public pour répondre à une éventuelle montée en charge ou pour accueillir un plus grand nombre de services que ne peut absorber un système privé.

Le choix du modèle Cloud à adopter pour chaque entreprise doit s’inscrire dans une stratégie globale et est fonction de plusieurs critères : l’infrastructure existante, les types de services requis et les prévisions d’extension, la répartition géographique des utilisateurs… Un spécialiste du Cloud est le guide indispensable pour faire le meilleur choix.

Schéma récapitulatif

© sysdis-it.fr – Pour mieux comprendre les types de cloud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s