Cloud

Le « Cloud Computing » ou « informatique en nuage » est sur toutes les lèvres, mais vous n’avez qu’une vague idée de ce que c’est. Pour les profanes, voici une présentation de l’informatique du futur.

Qu’est ce que le cloud computing ?

Le Cloud Computing consiste à externaliser le stockage et le traitement de toutes les données informatiques dans un espace virtuel sur le web grâce à des serveurs distants géré par un prestataire cloud. Il suffit d’une connexion Internet et d’un ordinateur ou un autre terminal (smartphone, tablette) pour accéder à ce « nuage » 24h/24 et 365 jours/an.

© data-hive.com – Le cloud computing

Une solution performante, flexible et économique

Pour les particuliers, les problèmes de stockage sont résolus, car la capacité du Cloud est illimitée. En plus, ils peuvent y accéder partout et à tout moment !

Pour les entreprises, plus besoin d’investir dans des équipements coûteux, toutes les ressources nécessaires sont mises à disposition par le fournisseur : espace disque, capacité de stockage, puissance de calcul.

Les coûts sont donc réduits, de même que l’effectif du département IT, car plusieurs tâches sont prises en charge par le prestataire : installation et configuration, maintenance et dépannage, mises à jour… Et en cas de modification des besoins, le système offre une grande flexibilité ; il n’y a rien à ajouter ou à retirer, simplement à revoir le contrat de services. La mise en place du cloud, elle, peut se faire via l’outil de déploiement Cloudstack.

La mobilité est un autre argument-clé en faveur du cloud. Les données et applications de l’entreprise sont désormais accessibles et exécutables à distance depuis tout appareil numérique connecté. Le bureau devient mobile, les contenus et les ressources sont partagés, les salariés peuvent travailler simultanément sur une application ou un fichier, il en résulte un énorme gain de productivité et de réactivité.

© itespresso.fr – La montée en puissance du cloud dans les entreprises

Les freins à l’adoption du Cloud computing et les risques

La question de la sécurité et de la confidentialité reste un obstacle majeur, surtout après les scandales successifs qui ont secoué le monde de l’informatique, même si les FAI déploient des dispositifs physiques et informatiques performants dans leurs datacenters.

Puisque tous les contenus sont sauvegardés sur le Cloud, et que les échanges transitent par conséquent par le cyberespace et les liaisons Internet, ils sont exposés à des attaques… mais aussi aux coupures, qui empêchent tout accès à vos contenus.

Pour certaines entreprises, c’est l’incompatibilité ou la difficulté d’intégration qui pose problème lorsqu’elles exploitent des systèmes d’informations complexes ou un parc matériel spécifique. Enfin, il faut accepter une perte de contrôle sur son système d’information : une importante question confiance si les données traitées sont sensibles, stratégiques.

Ce document permet une bonne compréhension des risqués liés au cloud computing.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s