La cybercriminalité dans les PME

A l’heure où la cybercriminalité devient une réelle menace, il est crucial de mettre en place une bonne hygiène numérique, notamment de s’équiper de solutions de protection adaptées. Une menace qui toucherait davantage les PME, d’après les études effectuées par les acteurs de la sécurité…

Les PME, ou plus précisément les entreprises de moins de 250 salariés, concentrent de plus en plus d’attaques ciblées dans le monde. Profitant de la faible protection de leur réseau, les hackers s’en prennent aux informations confidentielles des clients, aux données commerciales, aux données bancaires, ou encore aux brevets.

© itespresso.fr

Selon toujours les éditeurs de sécurité, 80% des risques peuvent être évités par des mesures de protection simples. Une PME doit s’équiper d’au moins deux anti-virus et les remettre à jour régulièrement. Si elle recourt au cloud, elle doit privilégier les opérateurs français inscrits sur le site de l’Anssi. Toutefois, il faut éviter de stocker dans le cloud des données cruciales.

Les spécialistes pointent également du doigt le BYOD (en anglais Bring Your Own Device), une pratique qui consiste à utiliser ses équipements personnels au bureau. L’idéal serait de mettre en place un système à partir duquel l’employeur pourra administrer la machine de l’utilisateur (même s’il lui appartient) afin qu’il ne puisse pas télécharger tout et n’importe quoi.

Pour aller plus loin : Cybercriminalité: les petites entreprises ne sont pas à l’abri

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s