Une future Silicon Valley française ?

© capdigital.com

C’est sur le plateau de Saclay, à 20 km au sud de Paris, que se regrouperont de grandes écoles, une université, des organismes de recherches et des entreprises, bref une Silicon Valley à la française.

Le plateau concentrait déjà en 2004 vingt et un établissements d’enseignement supérieur et de recherche de renommée, si nous n’allons citer que le CNRS, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), l’université Paris-Sud, HEC, Polytechnique, Supélec, etc. L’on y retrouve également des centres de recherche et développement privés tels que Thales, Danone, PSA, ou encore Renault.

De par la vocation scientifique du plateau, qui attire d’ailleurs l’attention des politiques dès les années 1960, le projet Saclay fut alors lancé en 2008, afin de réunir dans un seul et même campus enseignement supérieur, recherche et industrie, un projet ambitieux qui n’eut aucune difficulté à se classer dans top 8 mondial des clusters innovants par le MIT Technology Review.

Le plateau de Saclay parviendra-t-il à devenir le pôle scientifique de la France ? Bien que terne, vide, marécageux et venté, le physicien et chimiste français Frédéric Joliot-Currie eut raison de le choisir pour y installer le premier centre de recherche nucléaire. Ce fut en 1946.

Source : http://www.huffingtonpost.fr/genevieve-fioraso/silicon-valley-a-la-francaise_b_4775159.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s