Le droit à l’oubli enfin reconnu par Google

Pour demander la suppression des résultats de recherche associés à leur nom, les Européens peuvent désormais recourir à un formulaire en ligne, lancé à contrecœur par le géant Google le 29 mai dernier, suite à la décision de la Cour de justice de l’UE en date du 13 mai en faveur du « droit à l’oubli ». Pour supprimer les données liées à leur nom dans les résultats de recherche de Google, les internautes sont priés d’indiquer leur pays, leur nom et prénom, leur adresse mail, ainsi que les adresses Internet à supprimer. La mention des liens URL à retirer ne suffit cependant pas, car Google vérifie si les pages correspondantes vous concernent vraiment. Il veut également savoir pourquoi vous souhaitez les supprimer. Ainsi donc, depuis que le formulaire de droit à l’oubli est en ligne, ce sont plus de 90 000 demandes qui auraient traitées par Google. Seulement la moitié a pour l’instant été acceptée.

© clubic.com

Actu en lien : Google : la difficile mise en place du droit à l’oubli

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s